Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2014 6 28 /06 /juin /2014 11:32
Camomille...

Camomille, c'est une longue histoire. Et loin d'être finie !

Depuis un moment, j'ai deux grandes envies ( enfin, entre autres, s'il n'y avait que celles-là... ) : patronner, et me faire un haut à bretelles. Comme ça devenait vraiment important, j'ai décidé de réunir ces deux envies, et de patronner un haut à bretelles. La belle affaire ! ( note à vous mêmes : ce n'est certainement pas la dernière fois que vous entendrez parler de Camomille ! ).

Camomille...

Bon, je suis donc mise à dessiner. Et puis j'ai cousu la première toile. Arf. Horreur ! Ca n'allait pas, mais pas du tout. « je couds une toile pour vérifier que c'est bon, et je fais la version définitive » que je m'étais dit. Oh le bel espoir ! J'ai donc sérieusement revu mon patron, fait des pinces, revu hauteur, largeur, tracé. Et je me suis dit, allez, c'est bon ! Je sors ma baptiste bleu à pois blancs ( celle de Suzy, il m'en restait juste assez ). Que n'avais-je pas fait là... C'était pas encore ça. Bon, c'est portable, hein ! Mais avec des nœuds aux bretelles, et sans trop m'approcher d'un miroir.

Camomille...

Là-dessus, j'ai laissé reposer un peu, j'ai de nouveau revu mon patron, et j'ai refait une toile ( j'avais compris la leçon --' ). Dans un magnifique tissu vert hôpital ( la parmenture de la photo, oui oui ). C'était toujours pas ça, mais ça commençait à venir. D'ultimes modifs, et j'ai donc cousu la première version, la version de test, donc.

Camomille...

Alors, d'abord, les caractéristiques :

- Camomille est un top de coupe droite, ajusté à la poitrine

- avec un décolleté en V

- et des bretelles, mais le top monte assez haut sur la poitrine pour ne pas se sentir toute nue

Camomille...

La construction est assez bête ( on fait les bretelles, on coud les pinces, monte les côtés, et on assemble parmenture et corps du vêtement en insérant les bretelles ).

Camomille...

Bon, mais il reste un tas de petits détails à améliorer ( et ça, c'est pas drôle... ).

- d'abord, il faut que je revois mes pinces : elles sont trop hautes et pas droites, et ça ne va pas.

- il faut aussi que je revois la longueur des bretelles ( faites en queue de rat ( pauvre rat...) ) et la hauteur du top sur la poitrine ( faudrait pas que ça remonte jusqu'au cou non plus... )

- et puis que j'ajuste la taille : c'est droit, et sur moi, c'est peu seyant. Il vaudrait mieux que ce soit plus ajusté à la taille, mais que ça s'évase en bas.

Camomille...

Quoi qu'il en soit, j'ai déjà pas mal de motifs de satisfaction :

- déjà, j'ai patronné ! Ca fait deux avec Suzy !

- le top est mettable, même avec ses petits défauts

- et puis j'ai vraiment fait attention à mes finitions : presque tout est fait à la main, notamment les surpiqûres et l'assemblage de la bande du bas.

Camomille...

Tout cela me donne de plus en plus envie de me mettre sérieusement au moulage, moi... ( ça tombe bien, c'est prévu ! )

Camomille...

***

modèle : Camomille ( 2014 )

tissus : recup' ( principalement Emmaüs )

Partager cet article

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Couture Patron
commenter cet article

commentaires

Dane 28/06/2014 13:22

une jolie réalisation, c' est beau de faire les surpiqûres a la main je suis fille de couturière donc je connais le cousu main , faire et défaire rien de mieux pour se perfectionner félicitation cela te va bien tu vas pouvoir bronzer sans soucis bravo a bientôt bisous

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Archives