Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 18:35

Je crois que je n'ai jamais été aussi heureuse un samedi à 13h.

Que je vous explique : depuis une semaine, par chez moi, c'est un concours blanc. Soit : une épreuve de 6h par jour ( c'est long, 6 heures...), avec son cortège de stress/plaques de chocolats qui descendent à une vitesse abominable/nuits passées à réviser/boutons qui fleurissent et teint gris.

Je crois que si je n'avais pas eu le soutien quotidien de mes colocs, qui m'ont permis de rire de tout ça, de Super Papa et Super Maman, et puis aussi d'Elle, je serais devenue folle.

La bonne nouvelle du jour, donc, c'est que je n'ai toujours pas d'entonnoir sur la tête. Victoire !!!

*Mode je me plains : OFF*

Passepoil mon amour (ou le haut du Concours Blanc).

Malgré l'emploi du temps un peu, disons, surchargé de la semaine, j'ai donc quand même réussi à coudre. Même tous les jours. Je me suis rendue compte que je meilleur moyen de me libérer l'esprit après une épreuve pour pouvoir rebosser, c'était de me faire une petite heure de couture. Vous pensez bien que je ne me suis pas privée !

Faut dire aussi que j'avais de quoi faire....

Passepoil mon amour (ou le haut du Concours Blanc).

Quand je suis rentrée d'Ecosse, il faisait meilleur à Edinburgh qu'en Normandie. j'ai compris, à cet instant, qu'il était temps de passer aux coutures d'hiver (oui, je passe directement de l'été à l'hiver, moi).

Comme je savais que la rentrée allait être, disons, chargée, j'ai recopié le patron Bubu de deux jolis hauts à manche longues, ai coupé mon tissu, ai trouvé les biais/cordonnet/galons adéquats, et je suis revenue avec ça sous le bras.

Passepoil mon amour (ou le haut du Concours Blanc).

Mardi, je me suis donc lancée dans le modèle 133 du n°156, cette merveilleuse petite blouse passepoilée qui m'avait tapée dans l'oeil malgré son tissu avec des tequels dessus !

Mais c'était une grande première, le passepoil...

J'ai donc pris tout mon temps, bâti chaque étape, laissé reposer les explications très obscures légèrement peu claires de Mme Burda.

Eh bien je vais vous dire : ca vaut largement l’embêtement, le passepoil ! Je crois que c'est le vêtement le mieux fini que j'ai jamais fait.

D'ailleurs, à ce propos, il a donc :

- un empiècement à bouton devant

- du passepoil contrastant

- des manches légèrement froncées

- des ourlets ourlets fantaisie

Passepoil mon amour (ou le haut du Concours Blanc).

Voilà, maintenant, il ne me reste plus qu'à attaquer le haut blanc qui attend, sagement coupé !

A suivre...

Passepoil mon amour (ou le haut du Concours Blanc).

***

Patron : Burda n° 165, modèle 133 sans modif' (!)

Tissu : récup' (avec un endroit mat et un envers brillant)

Biais d'encolure : maison

Passepoil : biais + cordonnet Toto

Boutons : La Droguerie

Partager cet article

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Couture
commenter cet article

commentaires

Vyvyane 19/11/2013 23:13

Merci à vous =) ca fait plaisir de vous lire !!

Nath 18/11/2013 19:33

Elle est jolie comme tout...et le passepoil lui donne tout son charme...Tu sais, moi, plus je suis speed et fatiguée, plus j'ai besoin de fabriquer des choses dans mon petit coin à moi...ça fait du bien, cet espace temps rien qu'à nous....je te souhaite une douce soirée....

Caillou 17/11/2013 12:24

Eh bien, ca te reussit le Concours Blanc ! Vivement le prochain ! (comment ca, "non" ?).
Fallait venir en Cornouailles, il fait meilleur qu'en Ecosse =P

La Couture Rose 16/11/2013 16:46

Jolie cette tunique ! elle te va super bien ! Bon j'espère que tu as réussi le concours blanc autant que la couture ;)

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Archives