Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2014 4 22 /05 /mai /2014 12:05
Celestin le gilet

Enfin ce projet est fini !

Enfin j'ai trouvé le courage de faire des photos !

Enfin je me décide à les poster !

Celestin le gilet

Mais reprenons dans l'ordre.

D'abord, il y a eu un gilet en crochet. Trop lourd, trop pesant, trop raide, avec des emmanchures ratées.
Démonté, donc.

Pour en faire un autre gilet, un gilet à torsade qui était sensé être LE gilet doudou, la petite merveille. Mais il s'est vite avéré trop large et trop court, et au lieu de me tenir bien chaud il était plutôt encombrant.

Démonté, donc.

Celestin le gilet

Bon, et puis avec tout ça, je me retrouvais avec toujours mes 20 pelotes d'Alaska ( BdF ), qui commençaient à vieillir sérieusement, et qui n'auraient pas supporté un dernier démontage.

Et j'avais toujours un besoin de gros gilet, pour mettre l'hiver, comme tout le monde, et puis l'été pendant les soirées fraiches où on ne peut rester dehors à discuter à la lueur d'une bougie qu'avec un gros pull.

Celestin le gilet

J'ai donc commencé à regarder vite fait les modèles existants que j'avais sous la main : rien qui me convienne.

Je suis allée voir sur Drops, rien non plus.

Et s'affinait dans mon esprit l'image du gilet rêvé : en point de riz pour la matière et le tombé, légèrement cintré, avec des manches étroites pour tenir bien chaud, une encolure ronde....

Celestin le gilet

Alors je me suis lancée, j'ai fait le patron. Ca m'a demandé une surchauffe de méninges, mais je m'en suis sortie.

D'abord, il y a eu un raté, un essai avec un mélange de ma laine avec le la Fil Light de Phildar, et puis j'ai recommencé, et je n'ai pas été déçue.

Dans l'ensemble, tricoter a été assez vite, malgré quelques pauses. Je suis par ailleurs très contente de la finition de mes manches, faite avec la technique "Elisabeth Zimmerman" qui a changé ma vie !

Celestin le gilet

Une fois le gilet tricoté, assemblé, je n'ai plus eu que deux choses à faire : le col, et trouver les boutons.

Le col, il m'a donné des sueurs froides. C'est que je voulais un beau col arrondi, et qu'il fallait donc que je me lance pour la première fois de ma vie à relever des mailles. Eh bien, en fait, ce n'est pas si compliqué que ça ! J'aime beaucoup le rendu.

Pour les boutons, j'ai cherché un moment, et j'ai fini par trouver mon bonheur chez Homo Roussel à Rouen. Que ces boutons sont beaux.... je ne m'en remets pas !

Pour une jolie finition, j'ai même rajouté une bande de jersey à l'encolure pour cacher l'endroit où j'ai repris les mailles.

Bref, je suis heureuse. Je l'ai mis, je le mettrai, il est agréable, chaud ( bon, même un peu chaud en ce moment... ), et surtout il est le projet le plus abouti en tricot que je n'ai jamais fait, et ça, c'est chouette.

Celestin le gilet

🍄🍄🍄

modèle : Gilet Celestin ( maison, 2014 )

laine : Alaska de Bergère de France, achetée chez Chris' Retouche (Gournay en Bray)

boutons : Homo Roussel ( Rouen )

jersey : recup'

 

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Tricot Patron
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 15:15
Les "en cours" et les "to do"
Les "en cours" et les "to do"

Dans mon cahier de couture, il y a une belle liste, une liste qui donne envie de faire plein de choses, et surtout une liste qui, je me connais, va bientôt changer, grossir, rétrécir et évoluer...

Alors un petit point, comme le ménage de printemps, sur les projets du moment...

Les "en cours" et les "to do"

🍎 Les "en cours"

D'abord ce gilet. C'est une longue histoire, que je raconterai plus tard, mais c'est surtout un gilet fait à partir de la laine du gilet doudou ( que je ne mettais jamais ).

Les "en cours" et les "to do"

Cette fois, j'ai pris un grand soin dans la prise de mesure et la construction du gilet. Pour le moment, il n'y a que le dos de fini, mais il m'a l'air sur la bonne voie ( après deux dos recommencés, il peut... )

Les "en cours" et les "to do"

Et puis encore de la laine avec cette écharpe câlin, merveille des merveilles, une laine comme j'en ai rarement vue et touchée, d'une délicatesse sans nom. Le modèle et la pelote, c'est Super Maman qui les a ramenés de sa virée au Salon Couture et Savoir Faire... elle est trop ma maman, hein ?

Les "en cours" et les "to do"

🍎 Les "to do".

( Parenthèse : notez que " to do ", ça peut aussi se comprendre " tout doux " ! Quand je vous dis que je suis une licorne... )

D'abord ce projet boulet...

C'est une jupe, patron Burda du printemps 2013, qui me plait beaucoup, mais... je n'ai jamais eu le courage de passer au stade montage. Pourtant, je l'avais emmenée en vacances ( en camping, si si ! ) cet été, c'était destiné à devenir un projet de couture à la main... et je n'y ai pas touché...

Mais je ne m'avoue pas vaincue !

Les "en cours" et les "to do"

Enfin, une petite douceur d'anniversaire, qui, si le modèle réussit, pourrait bien devenir série..

Un peu de broderie, un tissu coloré au thé, et un sac au bout...

Et puis comme je viens de retrouver de la peinture pour tissu, je complote aussi ce petit sac en version dessin...

La suite, c'est au prochain numéro...

Repost 0
7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 17:28
La chouette d'amûûûûr...

Le fait que j'aime les chouettes (oui, même celles qui-ont-des-oreilles-qui-donc-ne-sont-pas-des-chouettes) ne doit plus vraiment avoir de secret pour vous si vous passez de temps en temps ici...

Mais je m'étais dit, un jour comme ça, que toutes ces chouettes c'était pas très raisonnable. Qu'il y avait plein d'animaux dans le monde, et tiens, pourquoi pas tricoter, je ne sais pas, une langoustine ? un panda ? une gazelle ? Parce qu'ils vont commencer à être jaloux, et que j'ai pas envie de goûter à la vengeance de la langoustine, hein..

La chouette d'amûûûûr...

Bon. Mais c'est plus fort que moi...

En fait, j'étais fermement décidée à arrêter d'en tricoter quand je suis retombée, dans mon post de début d'année, sur cette merveilleuse chouette, faite pour une femme merveilleuse, et que j'avais presque oubliée.

La chouette d'amûûûûr...

Vous pensez bien qu'Adélaïde devait avoir une soeur. C'était obligé.

Et puis c'est à ce moment là que j'ai regardé dans mon sac à laines, et que je me suis aperçue qu'il me restait pas mal de chutes de laine, sans pour autant en avoir assez pour faire un projet conséquent.

La chouette d'amûûûûr...

Alors ça a été l'appel de la chouette. On peut pas résister, hein ? Je suis bien d'accord.

J'ai donc commencé Pétronille, l'ai laissée un peu en plan, et puis là que j'ai du temps, du calme, et que je m'attèle à la lourde tâche de finir les projets commencés avant d'en entamer de nouveaux ( hum ), je me suis dit que c'était l'occasion...

La chouette d'amûûûûr...

Alors elle est née...

Et vous savez quoi ? Elle est merveilleuse...

En plus, elle a même un parapluie intégré ( appréciable dans nos contrées, je vais donc pouvoir aller la promener... ) :

La chouette d'amûûûûr...

***

Modèle : La droguerie, via Marie Claire Idées n° 95

Laines : chutes ( laine, acrylique et coton )

Bec : feutre ( récup' )

Boutons : récup'

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Tricot Patron
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 18:31
Pique et pique et colégram...

Il n'y a pas très longtemps, une fratrie de hérissons est née , vite transformée en petits cadeaux d'amour pour ceux qui comptent.

Et puis j'ai eu envie de leur donner une maman (ou un papa, notez bien).

Alors j'ai pris le modèle version " large hedgehog ", avec de la laine toute douce pour le corps, et des chutes de gris pour la petite tête.

Pique et pique et colégram...

Bon, je dois bien avouer que j'ai eu une petite déception quand il est tombé des aiguilles : je n'aime pas la couleur de la tête, il est un peu trop pointu, et je n'ai pas réussi à faire les yeux que je voulais.

Au début, je l'avais tricoté pour Elle, parce qu'elle aime tellement les hérissons, et puis, non, je n'en suis pas assez contente.

Alors il trainait sur mon bureau, et puis tout d'un coup j'ai eu une révélation ! C'était un pique-aiguille de choix ! En plus ca lui fait des piquants, héhé.

Bon, maintenant, il/elle attend son frère...

Pique et pique et colégram...

***

Patron : We Bloom Here

Laines et attaches : chutes

Alors, pour vous, c'est une madame-hérisson ou un monsieur ( ou alors les deux ) ?

Pique et pique et colégram...
Repost 0
Published by Vyvyane - dans Tricot Patron
commenter cet article
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 17:13
De la recup' et du kitch ( et c'est ça qu'est bon ).

Ce pull est un ovni dans ma garde-robe. Et c'est pour ça que je l'aime. Mais je me tâte encore pour savoir si j'assume totalement de le mettre.

De la recup' et du kitch ( et c'est ça qu'est bon ).

En fait, j'étais en train de regarder tous les 100 Idées ( activité de vacances par excellence ), à la recherche d'un modèle de gilet, et je suis tombée sur les fameux pulls à motifs qui étaient très en vogue à ce moment là. Et c'est là que ma maman me dit : "mais au fait, je t'ai déjà montré le pull-bonshommes ? Tu le veux ?".

De la recup' et du kitch ( et c'est ça qu'est bon ).

Ce pull, il a quelque chose comme 30 ans, et on ne sait pas bien qui l'a fait, sûrement quelqu'un qui vendait des créations sur un marché, ou alors Artisans du Monde ou assimilé. Tout ce qu'on sait, c'est que c'est fait main, et que ça a du être un sacré boulot. Il est tout coton, avec des petits personnages accrochés dessus.

De la recup' et du kitch ( et c'est ça qu'est bon ).

Sauf qu'il avait des petits problèmes : des tâches, notamment, et puis des bouts de coton qui faisaient des fugues... bref, il y avait du boulot. Auquel j'ai eu envie de m'atteler.

On a fait une réunion de crise pour voir ce qu'il fallait faire, et il est apparu qu'il fallait :

- mettre des paillettes sur les tâches ( parce que j'adore les paillettes :D )

- changer les cotes du bas et des manches, en coupant le tricot et en reprenant, avec une laine plus foncée pour unifier le pull et les manches.

- refaire plusieurs habits des personnages, qui avaient passé avec le temps.

De la recup' et du kitch ( et c'est ça qu'est bon ).

Là-dessus, on a trouvé du coton bleu foncé, qui permettait d'apaiser un peu les couleurs du pull, et ma maman a retrouvé sa boite de paillettes.

J'ai donc coupé les cotes, j'ai repris les mailles ( dans le sens inverse, puisque là je tricotais top-down alors qu'il a été tricoté en down-top ) en point de riz, parce que j'aime moyennement les cotes dans les bas des pulls.

De la recup' et du kitch ( et c'est ça qu'est bon ).

Après, j'ai mis pleiiiin de paillettes, pour cacher le vieillissement du coton, posées au fil élastique transparent.

Et puis, cerise sur le gâteau, j'ai rhabillé deux dadames, avec du satin vert ( ce qui permettait d'enlever du rouge, parce que trop de rouge tue le rouge ).

De la recup' et du kitch ( et c'est ça qu'est bon ).

Alors, maintenant qu'il est refait, je suis partagée.

D'un coté, je l'aime d'amour, il a une belle histoire, et puis il a des zamoureux sur mon pull, alors je ne peux qu'être contente.

D'un autre, il ne va pas du tout avec ce que je mets d'habitude, c'est à dire des vêtements sans motifs figuratifs, ou alors des petites fleurs. Idem, il n'a pas la forme que je préfère au monde. Quand je l'ai mis, j'étais contente ( en plus il est chaud !! ) mais il ne va vraiment pas avec tous mes vêtements, loin de là.

Mais je suis contente de l'avoir remis en état.

De la recup' et du kitch ( et c'est ça qu'est bon ).

***

Pull : acheté il y a longtemps

Coton utilisé : Bergère de Franc, Coton Fifty

Autres fournitures : recup' et stock

 

Merci à ma maman d'avoir accepté de mettre un jean ( parce que "c'est raide ces machin là !" ) et de m'avoir supporté le temps des photos – qui a dit que je suis une fille tyrannique ? -

Repost 0
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 17:14
Réunion de famille ( ou les hérissons de la rémission )

On ne peut pas dire que ça aille très très bien depuis quelques jours, depuis que mes nerfs ont décidé qu'ils avaient une vie indépendante, et que donc, oui, ils pouvaient craquer.

Comme je les soigne par le repos et le calme, mais que je ne suis pas malade au point de dormir toute la journée, il a fallu que j'occupe mes mains pendant que ma tête cogitait.

Réunion de famille ( ou les hérissons de la rémission )

C'était l'occasion de donner naissance à des petits hérissons...

Ça fait très longtemps que je n'ai pas pris le temps de faire des choses pour les gens que j'aime. Même les cadeaux de Noël, j'ai fait le minimum par manque de temps. Alors j'ai envie de me rattraper un peu, pour donner un peu de douceur à ceux qui apportent le soleil.

Réunion de famille ( ou les hérissons de la rémission )

J'ai donc repris le fameux tutoriel, cette fois en suivant les indications pour le "small edgehog", en modifiant simplement deux choses : je suis partie sur une base de 15 mailles au lieu de 16, pour pouvoir tricoter tous les rangs en "maille endroit-maille envers", et ne pas me prendre la tête, et j'ai rajouté un rang dans le museau.

Ah oui, ils n'ont toujours pas d'oreilles. Mais je les aime quand même.

Réunion de famille ( ou les hérissons de la rémission )

Ils sont tricotés avec tous les restes de laine que j'avais, d'où leur différence de taille.

C'est marrant, en allant que je les tricotais, apparaissaient des caractères différents : il y avait les tout-doux avec de la laine pelucheuse, les tout-pointus avec un grand museau, le grognon, les colorés... une vraie famille !

Réunion de famille ( ou les hérissons de la rémission )

***

Patron : We Bloom Here

Laines et attaches : chutes

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Tricot Patron
commenter cet article
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 22:16
La douceur des hérissons...

Il était une fois une fille à qui le père Noël avait offert un magnifique ordinateur. Comme il est plus que précieux, la fille, elle le chouchoute un peu.

La fille, elle a pour projet de lui faire un nid tout coloré et tout joli, pis une jolie pochette ( assortie, si si ! ) pour mettre tous ses câbles, avec des merveilleux tissus que la fille elle a trouvé à Emmaüs samedi dernier.... Mais ça, c'est quand j'aurai un peu de temps.

La douceur des hérissons...

Parce qu'il y avait plus urgent. Il y avait une nouvelle clef USB, qui va sur le merveilleux PC. Et la clef, tenez-vous bien, elle était toute nue...

Vous connaissez comme moi les clefs USB toutes nues qui s'échappent soudainement hors des trousses ( et, hop, allez, tous mes cours dans la nature ! ), alors il fallait intervenir.

La douceur des hérissons...

Je me demandais encore ce que j'allais bien pouvoir mettre au bout quand, soudain, je suis tombée sur un article de Clairette Tricote, dont je suis absolument tombée amoureuse.

Et cet article renvoyait à un tuto, celui de We Bloom Here...

Et là, je n'ai eu aucune originalité. J'ai repris les deux idées....

Et ma clef a un hérisson-copain, maintenant !

Plus sérieusement, c'était aussi la première fois que je suivais un patron de tricot en anglais, et finalement, avec un super lexique trouvé sur internet, je n'ai même pas eu le moindre souci ! (ce qui me conforte donc dans l'idée de me lancer dans un projet plus lourd, héhé ! )
Bref, me voilà partie pour une série de hérissons, je crois...

La douceur des hérissons...

***

Patron : tutoriel de We Bloom Here, avec une idée de Clairette Tricote.

modifs : mon herisson n'a pas d'oreilles. Oui, c'est comme ça.

à part ça, j'ai adapté le petit modèle en montant moins de mailles que préconisé, pour avoir un tout petit hérisson...

laines : restes ( échappés d'une couverture en cours :D )

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Tricot
commenter cet article
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 16:27
Noël #3 : La chouette qui n'est pas une chouette mais un hibou...

Je vous préviens, cet article contient une révélation terrible : il paraît que ce que je vous avais présenté jusqu'à lors comme des chouettes n'est pas ornithologiquement correct : c'est des hiboux.

Noël #3 : La chouette qui n'est pas une chouette mais un hibou...

Je peux vous dire que cette nouvelle, annoncée comme ça, sans aucune précaution, a été un véritable choc psychologique.

Ce qui ne m'a pas empêché d'aimer la nouvelle chouette le hibou quand même, je vous rassure.

Mais après cette douloureuse douche froide, je crois que je vais m'en aller avec mes aiguilles vers d'autres aventures animaux, voir un peu si on peut toujours appeler un chat un chat !

Noël #3 : La chouette qui n'est pas une chouette mais un hibou...

***

Modèle : La petite chouette feutrée ( patron gratuit )

Laine : composition et marques inconnues, mais laine chinée

Boutons : récup'

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Tricot
commenter cet article
26 décembre 2013 4 26 /12 /décembre /2013 10:37

Il y a très longtemps, une gentille dame ( la même qui m'a offert Gertrude, vous savez ? ) m'a fait découvrir la petite chouette feutrée de Facile Cécile.

C'était la première fois que je touchais à un jeu de 5 aiguilles, ce fut un peu douloureux (plus pour la chouette que pour mes doigts, il faut bien le dire ), mais j'ai fini par vaincre.

Mais je me suis dit que l'aventure n'était pas finie...

La petite chouette feutrée qui a pas feutré ( et sa copine. )

Il a fallu attendre 6 mois pour que la petite sœur naisse.

Une fois tombée des aiguilles, je me suis lancée dans une grande opération de feutrage ( qui, je vous le dit tout de suite, a lamentablement échoué ). Comme j'étais faignante, que je n'avais pas de machine à laver à lancer (surtout avec risque de déteignage massif ), ni copeaux de savon de Marseille, j'ai décidé de suivre une recette de feutrage qui consiste à faire bouillir dans une casserole la pièce tricotée.

Je vous raconte pas l'horreur, pour moi, végétarienne convaincue, de mettre à bouillir une chouette. Bon, une fois ce moment douloureux passé, j'ai fini par m'en remettre.

La petite chouette feutrée qui a pas feutré ( et sa copine. )

Le problème, c'est que soit la laine est pas adaptée, soit la méthode ( je penche pour la deuxième option ) : la bête a pas feutré d'un poil. Mais alors là, déteint, oui.

L'opération n'a pas été fatale – la chouette a survécu – mais j'avoue que j'ai été un peu contrariée.

 

Donc une petite sœur est née, qui, elle, n'est pas passée à la casserole, la chanceuse (j'ai retenu la leçon, mais je n'ai pas abandonné l'idée du feutrage, na !).

La petite chouette feutrée qui a pas feutré ( et sa copine. )

***

Patron : la petite chouette feutrée (téléchargeable gratuitement)

Laine : Ardelaine ( 3,5, tricotée en 4 )

Boutons : récup'

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Tricot
commenter cet article
15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 17:24

Le moral des troupes est, il faut bien le dire, assez bas.

Depuis la rentrée, dans le genre "on vous pousse dans le grand bain, et on vous appuie sur la tête pour voir si, tiens, par le plus grand des hasard, vous sauriez respirer sous l'eau", le temps a passé vite, entre les devoirs, les considérations désespérantes sur le concours, et la pluie.

Le moral des troupes.

Bref, j'ai traversé des périodes plus radieuses.

Je me suis dit qu'écrire ici serait une bonne thérapie.

Mais comme, hell and damnation, je n'ai pas de projet abouti à vous montrer (pour les raisons, voir plus haut), j'ai décidé de faire un petit récapitulatif des "en-cours". Et puis ça ne fait jamais de mal de faire le point.

Le moral des troupes.

D'abord, il y a une étole/couverture qui avance lentement mais sûrement.

Pendant l'été, j'ai décidé de me faire une étole, avec les fonds de pelotes qui me restaient. J'ai décidé de me lancer dans des grannies ronds tous bêtes, en dégradé. Au fur et à mesure que je montais les rayures, je me suis aperçue que je ne mettrais jamais ça en étole, mais que ça ferait une couverture assez sympa... Ca tombe bien, j'ai un petit cadeau à faire pour début octobre !

Le moral des troupes.

Et puis il y a ce gros projet : démonter ma veste en laine beige, qui s'avère, à la porter, trop large et trop courte ( ça fait quand même beaucoup ), je vais donc pouvoir mesurer directement dessus ce que je veux vraiment comme taille, et à partir de là créer mon modèle. Je vous rassure, je n'ai pas commencé.

Le moral des troupes.

Et puis il y eu un passage 'rapiéçage de vêtement' ce w-e.

Un jean, acheté (cher) il y a quelques mois, qui n'a vraiment pas aimé l'ambiance festival cet été (pourtant, je ne l'ai pas maltraité terriblement non plus). Bref, comme je l'aime vraiment beaucoup, et que je n'ai pas envie de m'en séparer maintenant, je lui ai fait de la chirurgie esthétique. Après plusieurs appels au secours à ma coloc ( tu crois que ça se voit pas trop ? c'est pas trop moche ? tu crois que je peux mettre ça ? ), j'ai fini par me décider : deux pièces symétriques, qui renforcent l'entrejambe.

Finalement, ça se voit pas tant que ça, et si ça se voit, eh ben, je vais vous dire, tant pis !

Le moral des troupes.

Alors voilà, ça y est, après deux semaines de cours, le rythme s'installe. Je vais (peut-être) pouvoir recommencer à coudre et à tricoter. Et puis rêver au vacances, faire des sacs pour l'avion (oui, un voyage en l'air...), penser aux w-e, et aux amis.

Belle semaine à vous...

Repost 0

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Archives