Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 19:55

gilet trop bien 10

 

Il y a (très) longtemps, j'avais commandé 20 pelotes d'une laine superbe Bergères de France (Alaska), et en avais fait un gilet au crochet. Sauf que le modèle était très librement adapté d'un autre du commerce, pas très beau, et que le résultat avait été décevant : le crochet avait enlevé toute souplesse à la laine, et je m'étais complètement planté dans le modèle que j'avais refait des manches : comme j'ai eu la flemme de les démonter et les refaire, je n'ai jamais, ou presque, mis le gilet..

gilet trop bien 16

Et puis l'autre jour que je faisais du rangement, un courage immense m'a pris, et j'ai décidé de démonter le fameux gilet, pour en refaire un au tricot qui me plaise...

Évidemment, il a fallu trouver un modèle qui aille avec la laine : j'ai donc découvert le catalogue BdF « Mag'tricot irlandais », avec des modèles plus beaux les uns que les autres...

gilet_trop_bien_04.jpg

Bon, après avoir choisi ( évidemment, je n'ai pas pris un modèle qui va avec la laine, ce serait trop simple, donc il a fallu que je fasse des produits en croix à partir des mesures de mon échantillon, mais rien de grave ), je m'y suis mise. Et là, la cata : des torsades, des losanges en torsades, il faut compter tout le temps, et on ne peut jamais se reposer, il faut attraper son aiguille aux. tout le temps. Là, je me suis dit : soit je démonte tout, soit je continue en simplifiant ( j'étais au début du dos ). J'ai continué en enlevant le motif de losanges, et ça a été beaucoup plus tranquille ! ( ce qui ne m'a pas empêché d'ailleurs de démonter mes mailles une bonne quarantaine de fois, parce que j'avais pas fait gaffe à mon compte ! )

gilet_trop_bien_05.jpg

Pour ce qui était des manches, j'en avais des sueurs froides : il fallait que j'adapte à ma laine l'arrondi d'en haut, pour que ça tombe avec mon emmanchure ( là, j'avais définitivement abandonné les torsades !). Au moment de regarder si ça correspondait, les palpitations, et miracle : ça a marché !

gilet trop bien 02

Sur ces entrefaites, il y a eu la rentrée, et après avoir transporté le tricot dans un sac de voyage jusque chez moi – je ne vous raconte pas la facilité – j'ai un peu abandonné le projet, pour faire, entre autre, de la couture. Et puis je m'y suis remise. Un devant, les bandes du devant, et là, sueurs froides deuxième opus : il a fallu que j'adapte aussi le col châle. Et hop, re calculatrice, millions de calculs sur ma pauvre petite feuille, et un résultat, disons pas parfait, mais là, les 120 mailles du début, je ne suis pas prête à les refaire ! Il a fallu s'en accommoder.

gilet_trop_bien_03.jpg

Et puis quand j'ai eu fini tout ça, et qu'il ne me restait plus qu'un devant à faire, j'ai eu une flemme, mais terrible ( pourtant, j'en avais envie, de ce gilet ! ). Il a fallu un courage inhumain pour me remettre à mon dernier losange, et bien sur, comme je suis une fille bête, je me suis mise devant un film, en me disant 'ça fera passer la pilule'. Erreur ! Au rang 24, il a fallu que je démonte TOUT parce que j'avais fait plein de grosses bêtises...

gilet trop bien 07Une fois que j'ai quand même réussi à faire ma dernière maille ( ah, bonheur !), j'ai monté. Et là, déception : les manches, ça n'allait pas ( ça gondolait, c'était moche, bref, la tronche devant ma glace. ) Compte tenu de l'heure, je me suis dit qu'il était judicieux de dormir, et que ça irait mieux demain. En effet : après avoir enlevé quelques rangs en haut de manches, mon gilet est par-fait...

Juste moelleux, chaud, douillet comme il faut... Bref, le doudou de l'hiver !

gilet trop bien 08

Partager cet article

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Tricot
commenter cet article

commentaires

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Archives