Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2014 3 18 /06 /juin /2014 16:05
Un raccourci de Scarlett...

Il y a très longtemps, une gentille collègue de ma maman m'a prêté son patron de la robe Scarlett, de Scarlett et Marguerite.Je l'ai faite, prise en photos (très moches d'ailleurs... ) et puis je l'ai un peu oubliée dans mon placard. Je savais qu'elle était là, mais ça n'allait jamais : soit il faisait trop froid ( et comme elle est en coton, on ne peut pas mettre de collants dessous ), soit j'allais faire du vélo ( et comme elle est resserrée en bas, elle est pas pratique pour faire de la bicyclette )soit, tout simplement, j'avais la flemme de mettre une robe...

Et puis récemment, je me suis rangée à l'avis de toutes celles qui me disent que « mais siii, c'est bien de mettre une robe ! », et la Scarlett est donc ressortie du placard. Il faut dire qu'elle est vraiment super, Scarlett : elle est sans manche, mais pas trop dénudée, elle a des boutons aux épaules, un joli décolleté mais pas trop, et surtout, comme elle est faite de plusieurs morceaux, on peut mettre plein de motifs différents....

Et surtout, contre toute attente, elle a reçu plein de compliments...

Un raccourci de Scarlett...

J'ai donc redemandé le patron, dans le but de m'en servir deux fois : une fois pour une robe, qui est, à ce stade, encore en projet, et une autre pour un top. Parce que j'ai beaucoup de petits morceaux de tissus à motif, sans en avoir assez pour faire la robe entière, et que couper le patron me semblait la meilleure idée.

Comme ça, je peux porter différents tissus qui ont un histoire sur moi, sans pour autant être obligée de mettre une robe ( héhé, on ne se refait pas, hein ! )

Un raccourci de Scarlett...

J'ai donc coupé la jolie Scarlett, et ai simplement resserré légèrement le bas, pour avoir un ourlet bien droit. A part ça, pas de modification.

Je me suis bien amusée avec tous mes tissus : il y a donc les éléphants (roses) sur fond marron, qui étaient déjà sur la robe, et que je ne savais pas trop où caser, un très joli coton rose trouvé sur une taie de traversin, ainsi que son copain le coton violet, un coton amusant à rayures blanches et roses – une ancienne taie d'oreiller – et puis les fameux cotons à fleurs déjà utilisés maintes fois : là, c'est vraiment de la récup', puisque les vêtements d'origine ayant rendu l'âme ( pour cause de manque de soin dans la réalisation :/ ), j'ai récupéré ce que je pouvais, et hop, remis dans le projet d'après ! Et puis il y a aussi ce tissu avec un motif très joli et très délicat, des petits V surpiqués ( ou je ne sais pas exactement la technique utilisée ), dont je n'avais qu'un tout petit morceau, récupéré sur un chemisier trouvé en dépôt vente, et enfin, la parmenture, dans un ancien drap ( que vous allez probablement voir réapparaître très bientôt.... ).

Bref, plein de couleurs – qui ne vont pas ensemble, mais sinon c'est pas drôle – et de matières. Le pied.

Un raccourci de Scarlett...

Pour ce qui est de la réalisation, pas grand chose à dire, si ce n'est que ce modèle est vraiment facile à faire, le plus long a été de piquer tous ces morceaux différents.

Ah oui, au sujet de la taille : quand j'ai cousu ma robe, je ne devais pas avoir le cerveau très bien connecté à mes doigts ( ou alors c'est que j'étais très fatiguée ? ou inculte ? ) mais je n'ai pas compris que « piquer à 1cm du bord » voulait dire : marge incluse. Bon. Donc j'ai piqué sur le trait de la taille L, et j'ai rajouté mes marges, ce qui fait que la robe est assez ample ( et ce n'est pas plus mal ). Comme ce que j'aime dans cette robe, c'est précisément cette aisance, j'ai refait pareil pour le top. Et même si l'encolure est assez lâche, tant pis.

Un raccourci de Scarlett...

Pour les boutons aux épaules, ah oui, là, par contre, j'ai fait un truc mal : Iphigénie ne fait pas de boutonnières automatiques. Alors j'ai eu la flemme. J'ai cousu le bouton avec les deux épaisseurs. Je sais, j'irai me confesser. ( et surtout, dès que j'aurai retrouvé Germaine, je les ferai, ces *** de boutonnières ! )

Un raccourci de Scarlett...

Bien, maintenant, il va s'agir de présenter les éléphants à la girafe. J'espère qu'ils vont bien s'entendre...

Un raccourci de Scarlett...

***

modèle : Scarlett de Scarlett et Marguerite

tissus : recup' et stock

boutons : recup'

Partager cet article

Repost 0
Published by Vyvyane - dans Patron Couture
commenter cet article

commentaires

Vous Cherchez Quelque Chose ?

Archives